Le Grand Tri soutient ses lecteurs avec des centaines d'heures de recherches et de tests pour vous aider à trouver les choses dont vous avez besoin dans votre vie. Vous nous soutenez à travers nos liens choisis de façon indépendantes, qui nous rapportent une commission. Apprenez-en plus sur ce que nous faisons.

Les meilleurs cuiseurs à oeufs

Le Meilleur Cuiseur à Oeufs

Après plus de 5 heures de tests réels en cuisant des oeufs durs, mi-durs et mollets, nous pensons que l’Arendo Sevencook est le meilleur cuiseur à oeufs en raison de sa grande capacité, son design ergonomique et sécurisé, et sa facilité d’entretien.

Arendo Sevencook

​L’Arendo Sevencook est visuellement beau, efficace, sécurisé et facile à entretenir, le tout à un prix très raisonnable.

L’Arendo Sevencook a un design agréable à l’oeil, notamment grâce à sa surface extérieure en inox que peu d’autres concurrents affichent. Son câble électrique s’enroule en dessous de l’appareil, limitant ainsi la place qu’il prend.

Avec sa grande capacité de sept oeufs et sa puissance de 400 Watts, l’appareil cuit les oeufs efficacement. Lors de nos tests, nous avons réussi à obtenir des oeufs durs, mi-durs et mollets aisément.

Après la cuisson, le cuiseur émet un signal sonore qui s’éteint d’une simple pression sur le bouton d’allumage. Une sécurité anti-surchauffe est intégrée, et l’entretien est aisé grâce au support à oeuf amovible et à la surface de chauffe en inox.

Globalement, l’Arendo Sevencook offre un rapport qualité/prix très compétitif et surpasse en fonctionnalités ainsi qu’en conception de design tous les autres cuiseurs à oeufs que nous avons testés.

Severin 3051

​Le Severin 3051 est simple et efficace. Son fonctionnement est efficace, il bénéficie sécurité anti-surchauffe, et son prix est raisonnable.

Simple et efficace, le Severin 3051 cuit bien les oeufs tout en étant sécurisé et facile à entretenir.

Son design est moins ergonomique que l’Arendo Sevencook, notamment au niveau de son bouton d’allumage qui pourrait avoir un mécanisme plus réactif.

Il dispose cependant d’une sécurité anti-surchauffe et d’une plaque anti-adhésive utile pour l’entretenir facilement. Il émet également un signal sonore lors de la fin de la cuisson.

Globalement, ce cuiseur d’une capacité de six oeufs et d’une puissance de 400 Watts est fonctionnel et bien sécurisé.

Bestron AEC200

​Le Bestron AEC200 est un petit cuiseur à oeufs peu cher mais néanmoins de bonne qualité.

Le Bestron AEC200 a une grande capacité de sept oeufs et une bonne puissance de 350 Watts, le tout étant aussi fonctionnel que des modèles plus coûteux.

Son design est visuellement moins beau, mais son fonctionnement est tout aussi efficace. Lors de nos tests, l’appareil a cuit des oeufs durs, mi-durs et mollets avec un résultat similaire à celui de modèles plus hauts de gamme.

Tout comme ses concurrents plus coûteux, il dispose également d’un signal sonore à la fin de la cuisson et d’une sécurité anti-surchauffe indispensable pour sa sécurité d’utilisation.

Facile à nettoyer grâce à une plaque en inox et à un repose-oeufs amovible, le Bestron AEC200 est globalement un petit cuiseur à oeufs très efficace pour un prix si compétitif.



Comment nous avons sélectionné des finalistes à tester

Ayant commencé notre recherche avec un vaste choix de plus de 35 modèles populaires de cuiseurs à oeufs, nous avons réussi à ne sélectionner que les trois meilleurs d’entre eux grâce à des critères de sélection rigoureux.

Capacité

Lors de nos recherche, nous avons observé que les capacités des cuiseurs à oeufs varient largement. Seulement 3 oeufs pour les plus petits, et jusqu’à 10 pour les plus spacieux.

Après réflexion, et en consultant de nombreux avis utilisateurs en ligne, nous avons choisi de sélectionner des modèles dont la capacité est grande sans nécessairement être la plus élevée possible. La moyenne des cuiseurs à oeufs se situe entre 6 et 8 oeufs, et les trois modèles que nous avons sélectionnés peuvent cuire jusqu’à 7 oeufs en même temps.

Capacité d'un cuiseur à oeufs

Avec une telle capacité, l’appareil est aisément capable d’assurer les besoins en oeufs cuits d’un ménage moyen. En effet, nous avons remarqué que la plupart des gens ne cuisaient que 3 à 5 oeufs en même temps, rarement 6 ou 7.

Cependant, la différence de prix entre les modèles de différentes capacités est quasiment inexistante, ce qui nous a encouragé à sélectionner des cuiseurs plus spacieux.

Fonctionnalités

Même si les cuiseurs à oeufs sont des appareils très simples, certaines fonctionnalités pourtant très utiles ne sont pas présentes partout. La sécurité anti-surchauffe, pas exemple, fait s’éteindre automatiquement l’appareil si une température dangereusement élevée est détectée.

Un signal sonore est également souhaitable afin d’être alerté lorsque les oeufs sont prêts. Et la plupart des cuiseurs sont accompagnés d’un doseur d’eau gradué avec une petite pique qui sert à percer les oeufs pour que l’air s’en échappe facilement lors de la cuisson.

Doseur d'eau gradué avec une pique pour percer les oeufs

Lors de notre sélection, nous nous sommes assurés que les cuiseurs que nous avons choisi disposent tous de ces fonctionnalités, en particulier le dispositif de sécurité anti-surchauffe.


Comment nous avons testé

Une fois que les modèles que nous avons sélectionnés sont arrivés, nous avons acheté une douzaine d’oeufs puis nous avons commencé nos tests. Ceux-ci avaient deux buts principaux : évaluer la cuisson de oeufs, et déterminer la sécurité d’usage de chacun des modèles sélectionnés.

Cuisson

Nous avons commencé par tenter de cuire un oeuf dur dans chaque appareil. Les oeufs étant tous issus de la même boîte, leur taille ainsi que leur poids étaient fort similaires.

Avant de placer chaque oeuf dans leur cuiseur, nous avons versé la quantité d’eau adéquate à l’aide des doseurs d’eau qui accompagnent les appareils, et nous avons percé le dessous des oeufs à l’aide de la petite pique située sous les doseurs.

Nous avons ensuite placés les oeufs avec leur côté le moins volumineux vers le bas, comme il est conseillé par les constructeurs, puis nous avons allumé les cuiseurs.

Cuisson d'un oeuf dans un cuiseur à oeufs

Durant la cuisson, chaque appareil a libéré un petit nuage de vapeur très chaude. Rien de dangereux a priori, mais il ne faudrait pas qu’un enfant en jeune âge laisse sa main par-dessus plus de quelques secondes.

En mesurant la chaleur émise par chacun des appareils, nous avons également observé que celle-ci s’élevait à un peu moins de 100 degrés celsius, ce qui est bien assez pour se brûler si on n’est pas prudent.

Après la cuisson, les cuiseurs sont restés chauds pendant encore de nombreuses minutes. Il est possible de récupérer les oeufs juste après le signal sonore de fin de cuisson, mais il faut alors prendre ses précautions afin de ne pas se brûler avec la vapeur encore présente dans la coque plastique. Et ceci sans compter que les oeufs eux-mêmes ont leur surface à 90 degrés.

Après avoir laissé les oeufs durs refroidir pendant environ une heure, nous les avons cassés et nous avons jugé de leur cuisson. Heureusement, nous avons pu constater que les trois oeufs avaient été très bien cuits, et que leur jaune n’était plus du tout liquide.

Le résultat a été tout aussi concluant pour les oeufs cuits de façon moyenne. Le jaune était un rien plus liquide, et nous avons également constaté que l’oeuf a été plus facile à peler lorsqu’il était cuit de cette façon-ci.

Oeuf cuit mi-dur

Enfin, pour les oeufs mollets, le jaune était effectivement plus liquide, mais pas assez pour être vraiment considéré comme à la coque. Ceci a été observé auprès des trois modèles de cuiseurs, et nous pensons donc que c’est dû au fait qu’il n’y avait qu’un seul oeuf par appareil, ce qui a rendu la cuisson plus longue car la quantité d’eau était plus grande qu’avec plusieurs oeufs.

Afin d’obtenir de vrais oeufs mollets, il semble donc qu’il faille mettre nettement moins d’eau qu’indiqué sur le doseur, et ce quel que soit l’appareil.

Sécurité et ergonomie

Lors de nos tests, nous avons été surpris du risque élevé de brûlure, ne serait-ce que légère, lors de l’utilisation d’un cuiseur à oeufs. Pendant leur fonctionnement, ils font grimper leur température ainsi que celle de leur vapeur et des oeufs eux-mêmes à environ une centaine de degrés, ce qui est suffisant pour causer une brûlure superficielle.

Mesure de la température d'un cuiseur à oeufs pendant son fonctionnement

Cependant, certains éléments du design des cuiseurs à oeufs permettent de grandement limiter les risques. Chaque modèle est par exemple équipé d’une petite poignée ressortant de la coque en plastique et dont la chaleur est moins élevée que le reste de l’appareil. Cette poignée aide à lever la coque en plastique sans se brûler une fois que la cuisson est terminée.

Nous pouvons également affirmer que nous n’avons pas respiré d’odeurs de brulé lors de nos tests. La cuisson dégage bien entendu une certaine odeur, mais celle-ci est relativement légère, même avec trois appareils fonctionnant en même temps.

Pour ce qui est de l’ergonomie d’utilisation des appareils, nous avons trouvé que l’Arendo Sevencook est le mieux conçu. Sa poignée est la plus facile à saisir, et son bouton d’allumage peut être aisément pressé d’un seul doigt.

Les deux autres modèles ont quant à eux un bouton moins pratique qui nécessite de tenir l’appareil en place d’une main et d’appuyer sur le bouton d’une autre afin de ne pas pousser le cuiseur en arrière.


Notre choix : Arendo Sevencook

Arendo Sevencook

Au terme de tous nos tests, l’Arendo Sevencook s’est imposé comme le meilleur cuiseur à oeufs en particulier grâce à son design supérieur et sa fonctionnalité de conservation de chaleur.

Visuellement très agréable à l’oeil, ce modèle est selon nous le plus beau parmi tous ceux que nous avons testés. Sa conception technique est également la mieux réalisée, comme par exemple au niveau de son fil d’alimentation électrique qui s’enroule facilement sous l’appareil.

L’appareil bénéficie d’une grande capacité de sept oeufs ainsi que d’une bonne puissance de 400 Watts. Ses matériaux sont principalement l’acier inoxydable et le plastique sans BPA.

Lors de nos tests, le Sevencook a cuit les oeufs efficacement sans générer d’odeur désagréable. Une fois la cuisson terminée, son signal sonore très audible retentit. Il suffit ensuite de presser son bouton d’allumage, chose qui se fait aisément via un seul doigt, contrairement aux deux autres modèles que nous avons testés et dont le bouton est moins ergonomique.

L’appareil est fourni avec un doseur gradué d’un beau design et comprenant une petite pique sur son dessous afin de percer les oeufs avant de les cuire. Il dispose également d’une fonction de maintien de température pour ceux qui souhaitent conserver leurs oeufs au chaud pendant une certaine durée.


Finaliste : Severin 3051

Severin 3051

Le Severin 3051 s’est montré légèrement moins ergonomique que le Sevencook lors de nos tests, mais il a néanmoins cuit les oeufs de façon efficace.

L’appareil dispose d’une capacité de 6 oeufs et d’une puissance de 400 Watts, ce qui est suffisant pour la majorité des cas d’utilisation. Il est fourni avec un doseur gradué comprenant une petite pique sur son dessous.

Pendant la cuisson, le cuiseur libère une quantité raisonnable de vapeur chaude. Lorsque les oeufs sont cuits, son signal sonore retentit et il suffit de presser son bouton d’allumage pour qu’il redevienne silencieux.

Simple et efficace, le Severin 3051 fait son travail de façon sécurisée grâce à une protection contre la surchauffe intégrée. Il bénéficie également d’une plaque de cuisson anti-adhésive qui en rend l’entretien particulièrement aisé.


Finaliste : Bestron AEC200

Bestron AEC200

D’un prix très compétitif, le Bestron AEC200 est un cuiseur peu cher, mais pourtant tout aussi efficace que les deux autres modèles que nous avons testés.

L’appareil dispose d’une grande capacité de 7 oeufs ainsi que d’une bonne puissance de 350 Watts. Il est fourni avec un doseur gradué comprenant une petite pique sur son dessous afin de percer les oeufs avant leur cuisson.

Son design extérieur en plastique est moins soigné que ses concurrents plus chers, tout comme celui de son doseur, mais sa cuisson est tout aussi bonne. Lors de nos tests, il a réussi à cuire un oeuf dur, un mi-dur et un mollet tout aussi bien que les autres cuiseurs.

De plus, le fait qu’il soit moins cher ne signifie pas forcément qu’il est moins sécurisé. Il bénéficie en effet d’une sécurité contre la surchauffe, et il est également facile à nettoyer.

Tout comme la plupart des autres cuiseurs, lorsque la cuisson est terminée, il émet un signal sonore et il suffit alors d’appuyer sur son bouton pour que ce signal s’arrête.

Basique et peu cher, le Bestron AEC200 est un petit cuiseur à oeufs efficace et de bonne qualité.


La compétition

L’Arendo Sixcook nous semble de très bonne qualité, mais nous avons préféré tester son grand frère Sevencook en raison de sa plus grande capacité.

Le Severin 3056 est exactement le même modèle que le 3051 que nous avons testé, à la seule différence que sa surface est noire et non blanche.

Le Steba EK4 a été éliminé lors de notre sélection en raison de son prix très élevé au regard de sa petite capacité de seulement trois oeufs.

Le Krups F230 est lui aussi trop cher selon nous car il ne propose aucune fonctionnalité particulière ni aucune amélioration de design qui justifie son prix élevé. Notre réflexion a été similaire pour le Russell Hobbs 14048.

Le Severin 3134 nous semble avoir un design en inox intéressant, mais nous avons remarqué lors de nos recherches que de nombreux avis utilisateurs allemands étaient assez mitigés à son sujet.

>