Le Grand Tri soutient ses lecteurs avec des centaines d'heures de recherches et de tests pour vous aider à trouver les choses dont vous avez besoin dans votre vie. Vous nous soutenez à travers nos liens choisis de façon indépendantes, qui nous rapportent une commission. Apprenez-en plus sur ce que nous faisons.

Les meilleures gourdes

La Meilleure Gourde

Après plus de 10 heures de recherches et de tests, nous pensons que l’Aorin est la meilleure gourde suite à son excellente ergonomie, sa durabilité et ses propriétés isothermes.

Gourde Aorin

L’Aorin marque de très bons points à tous les niveaux, que ce soit en ergonomie, durabilité, étanchéité ou isothermie.

L’Aorin est une gourde qui est très intelligemment conçue de façon a remplir tous les critères qu’un tel objet doit remplir. Elle est facile à transporter et à manier, elle est totalement étanche, et elle résiste bien aux chocs ainsi qu’aux griffes.

Elle a également l’avantage d’être bien isotherme, et peut donc conserver du liquide chaud ou froid aux environs de sa température initiale pendant toute une journée.

Gourde Terra Hiker

​La Terra Hiker a un design très proche de celui de l’Aorin, et c’est une bonne chose. Elle est tout autant ergonomique, durable et étanche.

La Terra Hiker présente un design très similaire à celui de l’Aorin, et ce n’est pas le fruit du hasard. Ce design est en fait excellent pour optimiser la prise en main de la gourde ainsi que sa durabilité et son étanchéité.

De plus, la Terra Hiker dispose des mêmes propriétés isothermes que l’Aorin. La seule différence notable est au niveau de la surface de la gourde, qui n’est ici pas granuleuse contrairement à l’Aorin, et donc un peu plus glissante.



Comment nous avons sélectionné des finalistes à tester

Les gourdes sont des objets à la fois simples et compliqués. Leur but principal est simplissime : contenir un liquide. Pourtant, il s’avère qu’il y a bien plus que ça derrière ces petits récipients.

Une gourde, c’est en fait un objet qui devient vite très personnel. On l’emporte partout avec soi, et on s’en sert bien souvent plusieurs dizaines de fois par jour pour se désaltérer. Étant donné la fréquence à laquelle on interagit avec cet objet, il est donc utile de lui consacrer du temps lors de sa sélection.

Des modèles de gourde, il y en a des tonnes. De tous les prix, de tous les volumes, de tous les matériaux et de toutes les couleurs. Dans cette section, nous allons vous expliquer les différents points auxquels nous avons fait attention lors de la sélection de nos finalistes.

Le volume

Le premier critère que nous avons pris en compte dans notre choix est le volume de liquide qu’il est possible de verser à l’intérieur des gourdes. Selon nous, 500 ml est juste ce qu’il faut.

Bonne prise en main d'une gourde

Avec un tel volume, la gourde reste de taille raisonnable et peut  être aisément transportée dans un sac, même de petit format. La prise en main est également plus facile qu’avec des formats plus volumineux, et la hauteur globale ne dépasse pas les 30 cm.

Les matériaux

De quels matériaux devrait être composée une gourde ? Après la consultation de plusieurs ressources, dont notamment le guide sur le sujet du site Consommons Sainement, il s’est avéré que le meilleur matériau pour une gourde est l’acier inoxydable.

En effet, celui-ci est reconnu pour être l’un des matériaux les plus sûrs pour contenir des aliments à condition qu’il soit stabilisé pour que les métaux ne passent pas dans le contenu.

Matériaux composant une gourde

En plus d’être plus sain que le plastique ou l’aluminium, l’inox a l’avantage de ne pas retenir les odeurs et de ne pas donner de goût aux liquides avec lesquels il est en contact. Il ne rouille pas, il est aisément recyclable, et il ne contient pas de BPA.

Sur base de nos recherches concernant les différents matériaux utilisés pour les gourdes, celles que nous avons sélectionnées sont toutes en acier inoxydables.

L’isothermie

Fonctionnalité présente sur certains modèles de gourdes, l’isothermie permet de garder les liquides à leur température initiale pendant plusieurs heures. Une boisson fraîche en été par exemple, ou un café bien chaud pendant la matinée.

Cette fonctionnalité n’est pas nécessairement indispensable pour tout le monde. Les adeptes du termo sont déjà équipés pour ce qui est garder leur thé ou café bien au chaud.

Cependant, conserver une boisson fraîche à basse température tout au long de la journée est un avantage notable, surtout lorsqu’il fait chaud. De plus, cette fonctionnalité n’engendre pas un coût supplémentaire important car elle est directement liée à l’acier inoxydable qui est utilisé comme matériau.

Sur base de ces réflexions, nous avons donc choisi de ne sélectionner que des gourdes isothermes.


Comment nous avons testé

Après nous être fourni les trois meilleures gourdes que nous avons trouvées sur base des critères de sélections rigoureux abordés plus haut dans cet article, nous les avons testées chacune, et voici les différents points que nous avons évalués.

Ergonomie

Étant donné qu’une gourde est en général utilisée plusieurs fois par jour pendant toute la durée de sa vie, ce qui pourrait sembler être de simples détails se révèlent en fait avoir beaucoup d’impact sur le confort d’utilisation global.

La prise en main, par exemple, est un l’un des critères d’ergonomie principaux. Il faut que la gourde ne soit pas trop large ni trop étroite afin qu’une main de taille moyenne puisse la saisir fermement sans difficulté. Lors de nos tests, nous avons constaté qu’un diamètre de 6 à 7 cm était optimal.

Ergonomie d'une gourde

La texture de la gourde joue également un rôle dans la facilité de sa prise en main. Il ne faut pas que la surface soit glissante, et une légère texture granulée est utile pour accroître encore plus les forces de frottement entre la paume de la main et la surface de la gourde.

Autre point notable concernant l’ergonomie, l’ouverture du goulot doit permettre de boire un rapide coup d’eau sans laisser couler une partie du liquide sur son menton. L’ouverture ne doit donc être ni trop large, ni trop étroite. Selon nos tests, le juste milieu pour une bouche moyenne correspond à 3,5 cm de diamètre, ce qui reste assez large pour permettre un remplissage aisé au robinet ou à une fontaine d’eau.

Toujours au niveau du goulot, son mécanisme d’ouverture et de fermeture est un point crucial qui peut être source de frustration s’il n’est pas bien réalisé. Nous avons ouvert et refermé rapidement toutes les gourdes pour déterminer lesquelles étaient les plus rapides à utiliser.

Lorsque ce processus est répété plusieurs fois par heure en comparant différents modèles à chaque fois, un gain de temps de quelques secondes se transforme en minutes sur une journée entière. Un détail peut-être, mais c’est un élément de plus qui a joué dans la balance lorsqu’il a fallu départager les modèles que nous avons sélectionnés.

Durabilité

On a beau être le plus délicat possible avec sa gourde, il va forcément lui arriver des mauvaises aventures en cours de route. Et lorsque ce sera le cas, elle aura tout intérêt à être résistante assez pour survivre aux chocs.

Lors de nos tests, nous avons fait tomber les gourdes depuis différentes hauteurs et sous différents angles afin de nous assurer de leur résistance aux chocs. Elles sont toutes restées intactes, mais certaines ont mieux résisté que d’autres. Lors d’une chute d’environ 30 cm en étant pleine, la Super Sparrow a souffert d’une déviation du plastique d’étanchéité de son goulot tandis que les deux autres gourdes n’ont rien eu d’autre que quelques coups mineurs. Heureusement, le goulot de la Sparrow s’est remis en place après un rapide revissage.

Un autre souci de durabilité qui peut se présenter avec une gourde est l’effaçage de la peinture qui recouvre sa texture extérieure, comme par exemple à force de griffures involontaires accumulées après des mois de transport.

Traces de griffes sur une gourde

Pour vérifier la résistance aux griffes des gourdes sélectionnées, nous les avons fermement grattées avec le bord d’un ouvre-bouteille. La force que nous avons appliquée lors de ce test est supérieure à celle de l’usure naturelle que pourraient subir les gourdes, mais ça nous a permis de déterminer quelles textures offrent la meilleure résistance aux chocs parmi celles des gourdes que nous avons sélectionnées.

Étanchéité

Bien entendu, une bonne gourde se doit d’être complètement étanche. Pour nous assurer qu’aucun des modèles sélectionnés ne souffrait de fuites, aussi légères soient-elles, nous les avons toutes vigoureusement secouées pendant plusieurs minutes à différents niveaux de remplissage. Heureusement, nous n’avons constaté aucun problème à ce niveau-là.

Isothermie

Afin de vérifier que les gourdes tenaient bien leurs promesses d’isothermie, nous les avons remplies d’eau très fraîche, puis laissées une nuit entière fermées dans une pièce à température ambiante.

Mesure de température d'une gourde

Le lendemain matin, nous avons goûté l’eau pour vérifier sa fraîcheur, et nous avons constaté que chaque gourde avait effectivement conservé son contenant à température assez basse.

Comme second test, nous avons rempli les gourdes de thé chaud et nous avons observé son évolution de température tout au long d’une journée.

Au départ, le thé était à 66 degrés celsius lorsque nous en avons rempli la gourde. Vers midi, la température était descendue à environ 60 degrés. En fin de journée, la gourde étant presque vide car le thé avait progressivement été bu, la température était descendue à 50 degrés.

Globalement, nous avons constaté que les gourdes Aorin et Terra Hiker conservaient mieux la chaleur que la Super Sparrow suite à leur meilleur design.


Notre choix : Aorin

La gourde Aorin

Parmi les gourdes que nous avons sélectionnées, l’Aorin s’est imposée comme la meilleure de toutes. Son prix est comparable à de nombreux modèles qui lui sont similaires en design et en fonctionnalités. Pourtant, elle dépasse ses concurrents sur de nombreux points.

Son volume de 500 ml correspond à ce que nous pensons être optimal pour une gourde. Elle est ainsi relativement légère (300 grammes à vide et un peu plus de 800 grammes pleine), et ne prend pas trop de place. Sa hauteur de 26 cm lui permet également d’être glissée dans la plupart des sacs sans souci.

Entièrement en acier inoxydable, la gourde est recouverte d’une mince couche légèrement granuleuse sur toute sa partie centrale. En plus de la rendre visuellement assez belle, cette couche permet également de renforcer la résistance aux grattes de sa surface extérieure. Lors de nos tests, c’est la surface de cette gourde-ci qui a été la moins affectée par nos grattages intensifs.

L’ergonomie générale de ce modèle est excellente, et il n’est pas étonnant que ce design se retrouve chez de nombreux concurrents, dont notamment la Terra Hiker que nous avons également sélectionnée. Le diamètre de l’Aorin est de 7 cm, ce qui, combiné à la légère couche granuleuse, rend sa prise en main très aisée.

Le goulot offre lui aussi une très bonne ergonomie, avec un mécanisme d’ouverture et de fermeture rapide et un diamètre optimal de 3,5 cm qui permet d’éviter de laisser couler du liquide sur son menton lorsqu’on boit rapidement un coup. De plus, la gourde est entièrement étanche et n’a pas laissé tomber la moindre goûte d’eau lorsque nous l’avons secouée pendant plusieurs minutes à différents niveaux de remplissage.

Enfin, les propriétés isothermes de ce modèle ont été confirmées lors de nos tests avec liquide chaud et froid.


Finaliste : Terra Hiker

La gourde Terra Hiker

Similaire en design à l’Aorin, la Terra Hiker bénéficie également de nombreux points forts qui se rapprochent de ceux de sa concurrente. Son prix est dans la moyenne, et son volume est presque exactement le même que l’Aorin.

Les matériaux sont également similaires, mais nos tests ont démontré que la peinture utilisée sur la surface extérieure de la Terra Hiker est moins résistante aux griffes que celle de l’Aorin. En appliquant la même pression lors d’un vigoureux grattage avec le bord crochu d’un ouvre-bouteille, les traces de griffure sur la surface de la Terra Hiker ont été plus apparentes. Rien qui sort des normes cependant, mais nous devons reconnaître que l’Aorin bénéficie d’une résistance aux griffes particulièrement bonne par rapport à ses concurrentes.

Mis à part la résistance aux griffes, la Terra Hiker bénéficie de nombreux points forts sur tous les points que nous avons testés. Sa prise en main est aisée grâce à un diamètre optimal de 7 cm, et la largeur de son goulot permet d’y boire rapidement sans que du liquide ne coule sur le menton.

La gourde est également parfaitement étanche, et elle a résisté à tous les chocs que nous lui avons fait subir y compris les chutes sur sol très dur en étant remplie d’eau.

Enfin, son isothermie lui permet de conserver un liquide chaud ou froid proche de sa température initiale pendant une journée entière.


La compétition

La Super Sparrow que nous avons sélectionnée pour ce test car elle semblait offrir un très bon rapport qualité/prix s’est avérée moins compétitive que l’Aorin et la Terra Hiker lors de nos tests.

Son mécanisme d’ouverture et de fermeture, par exemple, est moins rapide. La petite boucle située sur son goulot est plus gênante que pratique. De plus, lors d’une simulation de chute pendant nos tests, elle a cessé d’être étanche temporairement car son goulot s’était déplacé. Dommage donc, car elle est pourtant fournie avec une grande quantité d’accessoires et son design est agréable à l’oeil.

De nombreuses gourdes ont été éliminées lors de notre sélection en raison de leur matériau. La Laken Classic par exemple, qui est en aluminium, ainsi que la Grsta et l’Omorc qui sont en plastique.

Selon nos recherches, le verre n’est pas non plus un matériau optimal pour une gourde, d’où l’absence de modèles comme la Miu Color dans notre sélection.

L’Outad dispose d’un design très similaire aux gourdes que nous avons préféré. Lors de notre sélection, nous l’avons exclue par préférence pour une peinture mate, mais elle offre sans doute la plupart des mêmes avantages que l’Aorin.

Enfin, nous n’avons pas sélectionné les gourdes de la marque française GaspaJo malgré leur isothermie et leur bonne qualité matérielle, car elles présentent des design moins ergonomiques que celui de l’Aorin et leur coût est trop élevé. Lors de notre sélection, le modèle 450 ml était affiché à 19,90€ et celui de 700 ml à 33,90€ sans frais de livraison.

>